• Couverture l'amour sur le toit du monde, Mary Laure Teyssedre
    Littérature

    « L’amour sur le toit du monde »

    « L'autrice nous écrit, à propos de Chriss : on aimera ou on détestera. Il espère que certaines personnes pourront transformer cela en ré-actions, en auto-interrogations, en jugements différents, en prise de conscience [ ... ] C'est un véritable condensé d'espoir, de courage, de force d'esprit et pardon, humain comme karmique. Un roman qui -clairement- met ses lecteurices à l'épreuve, qui interroge sur nos schémas familiaux, sur notre façon de réfléchir et sur ce qui l'a construit, qui nous pousse à réfléchir à « comment on réagirai si... » mais qui, surtout, nous prouve que chacun peut prétendre à avoir des rêves, à vouloir et à pouvoir aller au bout...

  • Couverture livre âme de sorcière, Odile Chabrillac
    Littérature

    Âme de sorcière – Odile Chabrillac (extrait)

    Il n'est pas si simple de définir la notion de liberté, en tout cas de manière positive. Oui, la liberté est une absence de contraintes souvent imposées par des tiers. Mais pas seulement. Elle est un ressenti, une confiance, de l'ordre de ceux que l'on peut avoir en son propre pouvoir. C'est en faisant appel à ce pouvoir intérieur, le nôtre, en l'utilisant pour nous transformer, pour transformer notre communauté et notre culture que nous nous sentons libres et puissantes comme jamais. Ce pouvoir n'a rien à voir avec la domination, l'exploitation. Il s'agit d'un pouvoir qui palpite en nous, le même que celui que l'on devine dans une graine,…

  • Couverture livre mange, prie, aime de Elizabeth Gilbert
    Littérature

    « Mange, prie, aime » – Elizabeth Gilbert

    « À trente et un an, Elizabeth Gilbert possède tout ce dont une américaine ambitieuse peut rêver : un mari dévoué, une belle maison, une carrière prometteuse. Elle devrait nager dans le bonheur. Pourtant elle est rongée par l'angoisse, le doute, l'insatisfaction... S'ensuivent un divorce, une dépression et une liaison désastreuse qui la laissent exsangue et encore plus désemparée. Elle décide de tout plaquer pour partir seule à travers le monde. À elle de se construire la vie qu'elle s'est choisie ! En Italie, elle goûte aux délices de la dolce vita et prend les "douze kilos les plus heureux de sa vie", en Inde, Ashram et rigueur ascétique l'aident…

  • Couverture magazine Happinez
    Littérature

    « L’attention amène la magie »

    « Imaginez que vous possédiez une baguette magique avec laquelle vous pourriez rendre beau tout ce qui est laid. Qu’il s’agisse de quelque chose de ridé et desséché, pelucheux et désordonné, griffé ou taché, rabougri ou flasque, délavé ou usé, Il vous suffirait d’un enchantement pour lui redonner tout son éclat et toute sa splendeur. En réalité, vous disposez d’une telle panacée. Nous la possédons tous. Elle est même gratuite et disponible en abondance, elle fonctionne à tous les coups et agit même dans les deux sens, puisqu’elle vous rend vous aussi plus beau et plus heureux. Il s’agit de l’attention. […] En vous concentrant suffisamment sur quelque chose, vous…

  • I'm not your problem de Broken isn't bad
    Littérature

    « You don’t have to love your body »

    Vous n’êtes pas obligé•e•s d’aimer votre corps. C’est surprenant non ? Dans une ère actuelle où on lutte contre les discriminations, contre le « bodyshaming » (fait d’humilier quelqu’un pour son corps, peu importe la raison) et pour l’amour de soi, lire ce genre de titre, à première vue fait un drôle d’effet. Cet article, originellement publié sur le site theestablishment.co il y a quelques temps est écrit par Ijeoma Oluo, écrivaine et oratrice. Il m’a tout d’abord rendu curieuse, puis, en me forçant à prendre un recul dont nous manquons cruellement, m’a fait beaucoup de bien. J’ai donc décidé de me lancer dans une transmission et interprétation libre (et en français) sur le blog, afin…